Humanités et réduction du burn out. Enquête multicentrique (USA)

Une enquête multicentrique a été menée par Salvatore Mangione et ses collègues de cinq Facultés de médecine étatsuniennes, contactant plus de 3000 étudiant·es par le biais d’un questionnaire.

Résultats : Le fait d’avoir des pratiques en rapport avec les humanités (par exemple, lire, écrire, aller au théâtre, etc.) est, chez les étudiants en médecine, corrélé positivement avec le fait d’avoir des qualités telles que  : empathie, sagesse, tolérance à l’ambiguẗé, compétences émotionnelles, auto-efficacité et même habiletés de repérage dans l’espace.

Ces différentes qualité étant des facteurs protecteurs du burn-out, les auteurs valident donc leur hypothèse, selon laquelle la pratique des humanités dans les facultés de médecine contribue à réduire le burn-out chez les étudiants…

Référence : Mangione, S., Chakraborti, C., Staltari, G., Harrison, R., Tunkel, A.R., Liou, K.T., Cerceo, E., Voeller, M., Bedwell, W.L., Fletcher, K., et al. (2018). Medical Students’ Exposure to the Humanities Correlates with Positive Personal Qualities and Reduced Burnout: A Multi-Institutional U.S. Survey. J GEN INTERN MED 1–7. 
URL https://link.springer.com/article/10.1007/s11606-017-4275-8

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.